Connect with us

S'informer

Sergio Ramos, le boucher de l’Équipe d’Espagne de football

crédit photo Кирилл Венедиктов

Sergio Ramos, le boucher de l’Équipe d’Espagne de football

Quels sont les points communs entre Dark Vador et Sergio Ramos ?

Ils sont les meilleurs dans ce qu’ils font. Et ? Ils ont basculé du côté sombre de la force. Sergio Ramos évolue dans le dark football. L’Euro 2020 sera sûrement le dernier pour le capitaine de l’équipe de football espagnole. Est ce qu’il marquera plus de but qu’il détruira de cheville ?

À 35 ans, l’espagnol joue actuellement au Real Madrid en défense centrale

.

Il partage son poste avec le français, Raphaël Varane, qui passe pour un chaton à côté. Ramos est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du monde. On ne peut pas dire que ce soit faux. Mais son art est légèrement entachée. On lui donne le surnom de boucher ou de gladiateur. Tout dépend du point de vue qu’on a sur lui. Ses tacles sont ravageurs. Une cheville, un genou, une jambe entière, il n’a pas peur. Il est le spécialiste de la découpe.

Son tableau de chasse est plutôt bien rempli :

 Demandez à Mohamed Salah comment son épaule s’est « accidentellement » disloquée.vidéo des œuvres de RAMOS
 Combien de taquets se sont pris Léo Messi et Luis Suarez ?
 Écoutez Eliseu, joueur portugais, raconter la sensation que cela fait de se prendre des crampons sur le torse.

Les œuvres de l’ami Ramos. Si le football était un magasin de bricolage, Sergio serait le chef du rayon « scie à métaux ». Mais sa technique est payante. Sergio Ramos est craint comme la peste. Du point de vue d’un attaquant, c’est le diable en personne. Quand vous voyez cette bête arriver sur vous, fuyez. Ne cherchez pas. Vous risqueriez de perdre un membre dans la bataille. À ce jour, il compte 26 cartons rouges sur l’ensemble de sa carrière. Et asseyez vous bien, il a pris 225 jaunes. Sergio ne détient pas le record mais il s’en rapproche. Il est infernal et malin. Malheureusement, le mental est sa plus grande faiblesse.

Sa plus grande force au contraire, c’est son implication.

Sergio Ramos se donne à 2000 %. S’il est sur le terrain, il va s’arracher. C’est de là que vient le terme « Gladiateur ». Le capitaine de la Roja fait tout pour défendre ses couleurs. On l’a déjà vu prendre des positions acrobatiques folles pour stopper un ballon. Il n’est pas rare qu’il se jette comme un perdu pour éviter de prendre un but. Mais en plus, il sait attaquer. Il détient des stats un peu exagérées pour un défenseur. Il a un taux de réussite de 96% aux penaltys. Plus que n’importe qui… Il a également marqué 134 buts dans sa carrière. Nous rappelons qu’il est défenseur ! C’est un fou, dans tous les sens du terme.

Si les Bleus croisent son chemin, bétonnez les chevilles.

Tout sur l’euro:

euro 20 : Manuel Neuer gardien de légende

Euros 20 : Cristiano Ronaldo, une machine sans âge

Dans la tête de Didier Deschamps, sélectionneur de l’Équipe de France de football pour l Euro 20

Réservez vos soirées, on vous dévoile les dates et lieux de l’Euro 2021 (ou 2020)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in S'informer