Connect with us

S'informer

Portrait : Yann Grandguillaume, ancien footballeur amateur, sportif avant tout

crédit photo Amandine B.

Yann Grandguillaume, ancien footballeur amateur, un rayon de soleil sur le handicap

J’ai eu la chance de rencontrer Yann Grandguillaume. Oui, c’est une chance parce qu’on devrait tous avoir une personne comme lui dans son entourage. Laissez-moi vous présenter ce jeune homme plein de vie, qui a fait de son handicap une force.

Un passionné de sport

Originaire d’Issoudun (36), Yann est un passionné de sport. Et quand je dis « passionné », le mot est faible. Il joue au foot à l’US Reuilly (36), au poste de latéral gauche. Il fait du sport plusieurs fois par semaine avec sa compagne Pauline. Il voyage, fait des randonnées, du vtt, sort avec ses amis. Bref. C’est un jeune homme sportif « banal », dit-il. Le 29 Septembre 2019, après un match de foot, Yann monte à l’arrière d’une voiture avec ses coéquipiers. Dans un virage, le véhicule glisse et sa vie bascule. Le jeune homme ressort de l’accident paraplégique.

Qu’est ce que la paraplégie ?

Comme tout le monde, il en a déjà entendu parler. Il sait que ses jambes sont paralysées. Mais Yann ne sait pas ce que cela implique pour lui.
« Au début, je ne savais pas ce que c’était. Je ne me rendais pas compte de ce qu’on me disait ». Mais il est résolu à se battre. « Ce n’est pas parce qu’on me dit que je ne remarcherai plus que c’est vrai » se dit-il.
Arrive le temps de la rééducation au centre d’Issoudun. Pendant un an et demi, il va apprendre à vivre avec son nouveau corps. Il explique que « la paralysie des jambes n’est que la partie visible de l’iceberg. On doit réapprendre les gestes de bases, prendre sa douche, s’habiller, manger seul, c’est très difficile ». Malgré tout, il répète sans cesse : « Je vais y arriver ». Cette force est nourrie par sa femme, ses amis, sa famille, son coach de foot, les réseaux sociaux et…le sport. «Pendant les matchs de foot, je refusais de baisser les bras. Pour ma rééducation, c’était la même chose ». Il ne lâche rien et sort du centre capable de marcher sur plusieurs mètres à l’aide d’un déambulateur. Son record à ce jour : 102 mètres !

« Je ne vois plus la vie de la même façon »

Depuis, sa vision de la vie a radicalement changé. « Maintenant, même en situation de handicap, si j’ai envie de faire quelque chose, je le fais » avoue-t-il. À sa sortie de rééducation, son coach de foot, Benoit Colliot, a une idée en tête : faire le tour de la Région Centre Val de Loire en tandem « maindalier ». Un tandem aménagé où Benoit pédalera avec les jambes et Yann avec les bras. Le jeune homme adhère tout de suite et ils créent l’association « L’Un Possible ». L’objectif du projet est de montrer qu’une personne en situation de handicap peut vivre normalement. C’est aussi de partager une image positive du handicap notamment grâce à des projets « handi-valide ». Pour Yann, être en situation de handicap, c’est se dire : « Je ne peux pas le faire comme ça, mais comment je peux le faire autrement ? ». C’est le message qu’il veut faire passer via son association et ses réseaux sociaux où il partage sa nouvelle vie et ses nouvelles victoires.

Le tandem demande une grosse préparation physique.

Pendant 8 mois, Yann et Benoit vont devoir travailler physiquement pour tenir la distance. De façon spécifique Benoit va renforcer ses cuisses, ses mollets. Yann, de son côté, va devoir travailler ses bras et ses épaules. Pour cela, ils vont être accompagnés par Objectif Sport Evasion

Facebook Objectif Sport Evasion

Les deux amis recherchent des partenaires financiers pour soutenir leur épopée sportive et faire en sorte que « L’Un Possible » devienne possible. Voici le lien pour leur donner de l’élan.

Association helloasso

Du 16 au 22 mai 2022, si vous vous trouvez dans la région, vous risquez de croiser les deux compères. À leur passage, souriez, discutez ou même rejoignez les pour partager un bout de chemin ensemble.

À la fin de notre entretien, j’ai posé une dernière question à Yann Grandguillaume : « Aujourd’hui, es-tu heureux ? ». Sans hésitation, il a répondu « Oui, aujourd’hui à 100% ». Une belle leçon de vie d’un homme souriant, inspirant et vivant.

Pour le découvrir sur les réseaux sociaux

Facebook de Yann Grandguillaume

Facebook de l’association L’Un Possible

Instagram Yann : @yann_favelas

Linkedin de Yann Grandguillaume

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in S'informer