Connect with us

S'informer

Demi- finale Euro 2021 : Victoire à l’arrachée de l’Italie contre l’Espagne

Victoire des italiens
Crédit photo Alexander Johmann

Nous n’avons toujours pas digéré la sortie de l’Euro. Et juste pour nous faire rager un peu : Aymeric Laporte est le seul français à être à ce stade de la compétition… Malgré ça, le tournoi continue. En ce mardi 6 juillet, on a assisté à un match de demi-finale avec deux équipes qu’on n’attendait pas à ce niveau de la compétition. Que votre cœur soit italien ou espagnol, voici le résumé de la rencontre.

Les italiens à la peine

Le début du match est engagé et intense. Une première grosse occasion de la part des italiens à la 3ème minute, nous met dans l’ambiance ! Mais plus le temps passe, plus les espagnols prennent le contrôle du match. A l’image de la grosse occasion espagnole, sur une passe parfaite du jeune Pedri pour Oyarazabal qui rate son contrôle. Les coéquipiers de Jordi Alba s’appliquent à faire un pressing de dingue. Les italiens subissent et sont légèrement en retard. Pourtant, ils essayent… à la 20ème minute, l’Italie rate L’OCCASION du siècle. Le gardien espagnol avait déserté ses buts et les bleus n’avaient qu’à pousser le ballon. Mais le cafouillage dont ils sont habitués depuis le début de la rencontre continue de frapper.
Les italiens s’enfoncent, souffrent et perdent beaucoup de ballon. Dès qu’ils récupèrent une balle, ils balancent devant et prient pour que ça aille au bout. Les espagnols, aidés par un énorme Pedri (qui, au passage, n’a que 18ans), poussent et s’offrent quelques occasions (ok, des occasions peu dangereuses, mais quand même).
0-0 à la mi-temps, les italiens s’en sortent bien.

On prend les mêmes et on recommence

L’Espagne revient sur la pelouse avec la même envie. L’Italie s’y met un peu plus mais n’est toujours pas convaincante et court après le ballon. Aucune des deux équipes ne veut aller aux prolongations et encore moins aux tirs au but. On le sent. Des espaces s’ouvrent et SURPRISE ! L’Italie ouvre le score à l’heure de jeu. Contre le scénario du match, Frederico Chiesa trompe le gardien et permet à son équipe de prendre une option pour la finale. Les espagnols ont pris un coup au moral et leur rythme se calme, leur défense se fait des frayeurs, les attaquants ne sont pas réalistes devant le but. La Squadra Azura en profite pour presser plus haut sans se rendre compte qu’ils se découvrent. Cela laisse des espaces aux espagnols qui viennent égaliser. Alvaro Morata relance le match avec un petit plat du pied 10 minutes avant la fin du temps règlementaire.
1-1 à la fin du match. Place aux prolongations avec des joueurs italiens rincés. Les espagnols forcent, ont des occasions mais rien n’y fait. Le score ne bouge pas et on finit sur la fatale séance de tirs au but. Finalement, les italiens viennent à bout de l’Espagne (4-3) après une séance folle. L’Espagne peut être déçue car elle a dominé le match de bout en bout. Mais dominer n’est pas gagner !

L’Italie affrontera le Danemark ou l’Angleterre en finale dimanche à 21h

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in S'informer