La musique et le football

L’arrivée de champions dans l’enceinte sportive est souvent accompagnée d’un morceau de musique qui leur est propre.
La musique a souvent un effet dopant sur l’effort physique et il permet aux joueurs de se mettre en condition, d’entrer dans l’arène remonté à bloc. Les sportifs sont sujets à des variations d’humeur que la musique va contribuer à réguler, ce qui sera bénéfique pour leur performance.

Ainsi l’entrée des joueurs du PSG longtemps accompagnée de « Who Said I Would » de Phil Collins a désormais droit à «Flower of Scotland», l’hymne écossais repris par les supporters parisiens pour leur propre compte «Ô Ville Lumière» avec des paroles en français. La musique est parfois associée non pas à une équipe mais à un évènement comme « We are one », la chanson officielle de la coupe du monde 2014 ou « La La La » et « Waka waka » de Shakira.

La musique de nombreux compositeurs français comme étrangers a contribué à charger émotionnellement l’humeur de l’équipe comme des supporters. Elle constitue, en début de match, l’instant psychologique où sportifs et fan ne font plus qu’un.
La musique est donc affaire de motivation tout comme le football est une affaire de rythme, de culture et de groupe.

Laisser une réponse