Football : Les Ultras

Életkép focimeccsről 2

Naissance du mouvement Ultra’

Un Ultra est un supporter de club de football pour lequel il s’investit totalement. Contrairement aux hooligans il n’est pas diamétralement opposé aux autres clubs. Le mouvement de supporter naît au Brésil dès les années 1940 avec la mise en place de Torcida. Ces groupes de supporters n’ont rien à voir avec les organisations existantes jusque-là au Brésil comme ailleurs. Le mouvement ultra’ débarque en Europe via l’ Italie et la Yougoslavie d’alors, ou plutôt la Croatie.


Le vraie naissance du mouvement Ultra‘ telle que nous le connaissant aujourd’hui se produit en Italie. À la fin des années 70, lorsque le concept de «ultras» ont commencé à se répandre, l’image des supporters radicalement changé. span lang= »EN-US »>De nouvelles ressources et des moyens sont mises en place afin d’encourager l’équipe.

Les clubs italiens découvrent les us et coutumes du supporterisme dans les années 1950 . Nombre de groupes se constituent en Italie dès les années 1950 , le 1er groupe ULTRA en Italie et en Europe en général dont la mentalité est proche de celle des ultras d’aujourd’hui est le COMMANDO ULTRAS de l’AC Milan puis apparaissent les groupes Ultras Tito Cucchiaroni de la Sampdoria de Gênes et les Fedelissimi Granata du Torino et d’autre …

 

Premiers Ultras en Italie

Premiers Ultras en Italie, Florence 1975

Les supporters Ultra’

Les groupes ultras sont théoriquement financièrement indépendants du club qu’ils soutiennent. Ils s’autofinancent par différents moyens, chaque groupe ayant son style de financement

Les Ultras sont une catégorie particulière de supporters de football bien qu’ils soient également présents de manière plus réduite en basket-ball, handball, hockey sur glace, rugby dont le but est de soutenir de manière inconditionnelle son équipe de prédilection. Ce soutien s’organise autour de plusieurs axes : les tifos, les chants et les déplacements pour assister aux différents matchs de l’équipe soutenue. À la différence des autres groupes de supporters, souvent informels, un groupe ultra s’organise en une structure indépendante vis-à-vis du club. Parfois ces groupes se distinguent également par des engagement politiques, comme par exemple les groupes affichant les couleurs nationales. Mais on retrouve également des groupes communistes ou plus globalement ouvert aux autres cultures.

Parmis les revendications des Ultras :

    Veiller à ce que le football reste accessible au plus grand nombre de supporters : rejet catégorique d’une augmentation importante du prix des places ; préservation du tarif unique à l’extérieur de 8 euros.
    Lutter contre l’obligation de s’asseoir dans les tribunes populaires et maintenir le droit de rester debout.
    Favoriser les supporters et le remplissage des stades plutôt que les diffuseurs du football ; favoriser les matchs le week- end et limiter les matchs en semaine ; suppression du match décalé le lundi pour la Ligue 2 ; Matchs en semaine à 20 heures ; Programmer les matchs à des heures accessibles pour le plus grand nombre (au contraire des matchs en semaine à 16 heures ou le dimanche à 21 heures) .
    Préserver les logos et couleurs historiques de nos clubs, et condamner des changements qui ont pour unique but un développement important du merchandising ; Limiter à deux le nombre de maillots (domicile / extérieur) d’un club ; Utilisation du maillot extérieur seulement pour éviter toute confusion avec le club recevant.
    Rejet d’une organisation comme le « G14 » .
    Lutter contre la cotation en bourse des clubs ; Lutter contre la venue de société fi nancière à la tête des clubs qui auront pour but de satisfaire leur actionnaire et donc dégager des bénéfi ces sur le compte des clubs ; Préserver l’aspect sportif des clubs plutôt que l’aspect fi nanciers.
    Suppression du mercato hivernal.
    Donner plus de pouvoir au Conseil de l’éthique.
    Interdiction de vendre des licences permettant l’utilisation du nom du club et de l’associé à des activités étrangères au football.
    Interdiction de l’alcool dans n’importe quelle partie du stade (loges compris).
    Autoriser un joueur à fêter un but avec ses supporters.
    Redistribution des droits télé plus équitable.
    Fin des têtes de série en Coupe de la Ligue et retour à un tirage au sort intégral.

COORDINATION NATIONALE des ULTRAS C.N.U

Celtic FC

Celtic FC
  Pays : EcosseSupporters: The TimsTerrain d’accueil: Celtic ParkPrincipaux rivaux: Glasgow Rangers (Huns, DOBs, Masonic Bastards)

Slogan: Hail Hail

Groupes : The Celtic Soccer Crew, Celtic Casuals

Ultras Celtic FC

Never back down and never give up

CSKA Moscou
  Pays: RussieSupporters: Army MenTerrain d’accueil: Peschanoe StadiumPrincipaux rivaux: Spartak Moscow (The Meat)

Slogan: Never back down and never give up

Groupes : Red-Blue Warriors, Kids, GS, Yaroslavka, Shady Horses

Ultra CSKA Moscou

Victory or death! One love, one fight, one club. CSKA

CSKA Sofia
  Pays: BulgarieSupporters: Army Men, The RedsTerrain d’accueil: Sector G, Bulgarian Army StadiumPrincipaux rivaux: Levski Sofia (The Cattle)

Slogan: Kur za Levksi, ole (Cock for Levski, ole)

Groupes : CSKA SS Front, Torcida Plovdiv, Ultras Front Vratza, Red Power, Red Legion, Red Brigades, The Firm

Ultras CSKA Sofia

Crvena Zvezda Delije

Red Star Belgrade (Crvena Zvezda)
  Pays: SerbieSupporters: DelijeTerrain d’accueil: Mala MarakanaPrincipaux rivaux: Partizan (Grobari)

Slogan: Red Star is the only thing that matters in life, everything else is trifles

Ultras red Star Belgrade

Articles connexes : Le mouvement hooligan

Différences entre Ultras et Hooligans

 

1 commentaire

Laisser une réponse