Les principales tactiques de jeu

Le football étant un sport d’équipe, les questions de tactique et d’intelligence collective sont primordiales si l’on veut gagner un match. De ce fait, le football est un sport où l’on doit sans cesse s’adapter et selon les matches, les entraineurs adoptent un système de jeu spécifique dans lequel ils attribuent aux joueurs, différentes place sur le terrain. Ainsi ils peuvent profiter au mieux des points forts de leur équipe et des points faibles de l’adversaire. Ce choix stratégique détermine le nombre de défenseurs, de milieux de terrain et d’attaquants.

Voici un tour d’horizon des principales tactiques de jeu :

Le WM, une tactique visant à l’équilibre

tactique football wmOn appelle cette tactique WM parce que, sur le terrain, la ligne d’attaque forme un W et celle des défenseurs un M. Dans cette configuration, le milieu de terrain joue déterminant. Historiquement.

Le 4-2-4, une tactique favorisant le jeu offensif

Certaines équipes comme celle du Brésil privilégient l’attaque avec un système en 4-2-4, 4 défenseurs dont 2 latéraux qui ne cessent de monter, 2 milieux de terrain et 4 attaquants. En général, 2 d’entre eux sont légèrement en retrait et 2 se placent devant le but pour dévier les ballons ou marquer.

Le 4-4-2 (quatre défenseurs, quatre milieux de terrain, deux attaquants)

C’est est un schéma très répandu. Il existe sous deux formes : le 4-4-2 classique, à plat, ou carré, et le 4-4-2 losange. Au niveau de la défense et de l’attaque ces deux formes sont identiques avec deux arrières centraux, deux arrières latéraux, et deux avants. C’est au milieu de terrain que la différence est notable.

Avec le 4-4-2 « classique » Le milieu de terrain est composé de deux milieux défensifs : généralement un relayeur et un récupérateur. Il y a également deux milieux offensifs latéraux, un à gauche et un à droite, qui sont chargés de construire le jeu et de combiner avec les autres joueurs offensifs, sur leur aile comme dans l’axe. Les deux milieux offensifs peuvent tout à fait être des ailiers avec des consignes défensives. C’est l’une des tactiques les plus offensives du football moderne, avec 4 joueurs offensifs, contrairement aux autres configurations.

tactique de football en 4-4-2 Losange
Formation en 4-4-2 Losange

La configuration en « 4-4-2 losange » se joue soit avec un milieu défensif, deux milieux latéraux ou relayeurs, et un milieu offensif, soit avec trois milieux défensifs : un milieu récupérateur dans une position axiale et deux milieux relayeurs occupant les couloirs. Mais ceux-ci ont un profil beaucoup plus défensif que des milieux latéraux. En effet, ils doivent épauler le récupérateur dans sa tâche défensive, sans quoi il se retrouverait bien seul. Devant ces trois milieux défensifs se tient un milieu offensif axial. Il est le métronome de son équipe et doit se montrer particulièrement décisif dans ses passes pour les deux attaquants afin de compenser l’absence de véritables milieux de débordement.

Le catenaccio

Ce système défensif qui signifie « verrou » en italien est relativement efficace. Son objectif est de détruire les offensives adverses et de contre-attaquer. En 1998, la France devient championne du monde avec un seul véritable attaquant et 5 milieux, dont 3 défensifs. Un système proche du catenaccio !

Tactique en 5-4-1
Formation en 5-4-1

Cette formation généralement développée durant le cours du match par des équipes ayant déjà marqué suffisamment de buts ou voulant à tout prix éviter la défaite et opérant en contre-attaque. Dans le cas du 5-4-1, on retrouve souvent une défense à quatre avec un libéro, destiné à bloquer les espaces et intercepter d’éventuels ballons en profondeur. Le milieu est lui disposé comme celui d’un 4-4-2 carré. Il s’agit notamment de la tactique utilisée par José Mourinho avec l’Inter Milan lors du match retour au Nou Camp qui lui permet d’arracher la qualification pour la finale de la Ligue des Champions15 (même si défaite au match retour 1-0, victoire au match aller 3-116)

Le 3-5-2, une stratégie plus offensive que le 5-3-2

Le 3-5-2 a pour caractéristique de densifier la défense centrale et de créer le surnombre au milieu de terrain. L’idée est d’étouffer l’équipe adverse au niveau du milieu du terrain et de la contraindre à ressortir le ballon vers l’arrière. Dans ce cas, les deux attaquants prennent le relais pour maintenir la pression sur l’équipe adverse qui sera contrainte de chercher un jeu long plus difficile à négocier. L’enjeu d’une telle formation est d’empêcher l’équipe adversaire de construire son jeu en augmentant la capacité de l’équipe à récupérer le ballon loin de son but. Cette stratégie a pour inconvénient de limiter les capacités de défense sur les ailes compte tenu de l’absence de vrais défenseurs latéraux. Elle nécessite de gros efforts physiques aux deux milieux latéraux qui doivent occuper tout le couloir défensivement et offensivement.

Le 4-3-3

Tactique en 4-3-3
Formation en 4-3-3

Composé de quatre défenseurs, trois milieux de terrain et trois attaquants, le 4-3-3 possède une défense qui évolue souvent en ligne comme pour le 4-4-2, mais le milieu de terrain à vocation à être plus défensif et doit faire circuler rapidement le ballon vers l’attaquant. La défense est classique avec parfois des latéraux offensifs, trois milieux de terrains avec un important volume de jeu (pour pallier l’absence du quatrième élément), deux ailiers rapides et bons frappeurs et un attaquant de pointe de préférence athlétique et doté d’un bon jeu de tête.
À noter que le 4-1-4-1, comme l’intitulent certains entraîneurs, n’est autre qu’une version défensive du 4-3-3. Dans un 4-1-4-1, il y a toujours un récupérateur et deux relayeurs. Seulement, les deux ailiers sont des milieux offensifs à la charge défensive plus importante

 

PARTAGER
Article précédentLes différents types de joueurs

Laisser une réponse