Comment organiser un tournoi de football

L’organisation d’un tournoi de foot nécessite de prendre en compte un certain nombre de critères tels le format de compétition, le nombre de terrains, le nombre de matches, le niveau des joueurs, la communication… Voici un guide, qui pas-à-pas, vous aidera de la préparation jusqu’à l’aboutissement de votre projet.

Préparation du tournoi

 

Définition des règles du tournoi

Il est important de bien détailler les règles fixées et de le fournir par le bien d’un règlement. Selon le type de compétition les règles peuvent changer. Ainsi, pour le foot à 7 l’application du hors-jeu n’est pas systématique. Le temps d’un match peut également varier tout comme les conditions définissant le vainqueur lors d’un match nul. Les temps de récupérations doivent être fonction de l’âge des compétiteurs, de la durée de l’épreuve et du format de l’épreuve.

Formats de la compétition

Cette étape vise à définir le nombre maximum d’équipes qui participeront au tournoi selon les capacités d’accueil de l’équipement sportif et la durée fixée. Elle détermine également le rythme de la compétition c’est donc une étape fondamentale dans l’organisation d’un tournoi de football.

Formes de jeu 6-8 ans 9/10 ans 11/12 ans 12-14 ans +
5 contre 5 2 x 5 minutes2 x 7 minutes 2 x 7 minutes 2 x 7 minutes2 x 10 minutes 2 x 7 minutes2 x 10 minutes
6 contre 6 et7 contre 7 x 2 x 7 minutes2 x 10 minutes2 x 12 minutes 2 x 7 minutes2 x 10 minutes2 x 12 minutes 2 x 7 minutes2 x 10 minutes2 x 12 minutes
Temps derécupération Mi-temps :1-2 minutesEntre les matches :5-7 minutes Mi-temps :1-2 minutesEntre les matches :5-7 minutes 3 contre 3et 7 contre 7Mi-temps :1-2 minutesEntre les matches :5-7 minutes8 contre 8 et 9 contre 9

Mi-temps :

5-10 minutes

Entre les matches :

5-10 minutes

3 contre 3et 7 contre 7Mi-temps :1-2 minutesEntre les matches :5-7 minutes8 contre 8 et 9 contre 9

Mi-temps :

5-10 minutes

Entre les matches :

5-10 minutes

 

Prévoir la durée d’un tournoi n’est pas toujours évident, il est conseillé de prévoir un planning à petites mailles.

Communication sur l’évènement

Une fois les conditions de l’évènement cadrées, une nouvelle étape consiste à définir comment communiquer sur l’évènement sportif. Cette « publicité » peut se faire de différentes manières, soit de façon ciblée avec l’envoi de lettre vers les équipes candidates potentielles, soit de façon plus ouvert en diffusant une annonce de tournoi qui, le plus souvent gratuite, limite les coûts et allège la tâche. Certains participants pouvant se déplacer en autocar, il peut être utile d’indiquer un lieu où peuvent se garer les différents véhicules.

Une fois les équipes contactées, l’usage veut que l’on demande une caution qui sera restituée le jour du tournoi. Ceci évite les désistements de dernière minute.

Préparation des infrastructures et le matériel

Avant le jour J, il est important de veiller que les conditions de déroulement du tournoi sont bien réunies. Il faut veiller à ce que les infrastructures sportives tels que les vestiaires soient propres et les conditions de sécurité réunies (buts, gradins stables et solides…).

Ainsi, prévoyez des chasubles et veillez à ce que le matériel soit opérationnel (ballons gonflés et en nombre suffisant…).

Si vous mettez en place une buvette ou des stands de restauration, assurez-vous que les conditions sanitaires  et d’approvisionnement sont corrects. Evitez les boissons alcoolisées et les prix trop excessifs. Pensez également à la sono et à la table de marque qui devra être suffisamment grande pour permettre à tous de suivre l’avancée du tournoi et le classement des équipes.

Chacune des personnes participant à l’organisation de l’évènement doit avoir un rôle clairement défini de l’arbitre au responsable de la caisse.

Les prix

Il est conseillé de prévoir un lot de consolation pour tous les participants, il est important de ne négliger aucune équipe. Les dirigeants et les joueurs n’oublieront pas ce geste.

Selon votre budget prévoyez un trophée par équipe ou une médaille par footballeur.

Pendant le tournoi

Chacun doit être à son poste et l’ambiance doit être conviviale. Essayez de respecter au mieux le timing fixé et pensez à laisser entre 5 et 10 minutes entre chaque match pour avoir le temps de gérer les imprévisibles. Afin que les équipes ne partent pas avant la fin, il est conseillé de ne pas débuter trop tard le tournoi. Pensez à l’eau ! La déshydratation est très vite arrivée, évitez les accidents en fournissant de l’eau à tous les joueurs.

Pendant les matches, l’arbitrage doit être strict, ne pas hésiter à sanctionner chaque fautes et au besoin exclure quelques minutes ou pour un match pour bien se faire entendre.

Il faut penser aux équipes qui ne jouent pas pendant un match, penser à les occuper surtout s’il s’agit d’enfants qui, désœuvrés pourraient jouer les troublions.

5 COMMENTAIRES

    • Oui, de mémoire il faut vous rapprocher du district dont vous dépendez et remplir un formulaire de demande d’homologation. Si je ne dis pas de bêtises, seuls les clubs affiliés à la FFF, les comités départementaux et les ligues peuvent organiser un tournoi homologué, c’est-à-dire un tournoi dont les résultats seront pris en compte pour le calcul du classement français.
      L’homologation permet la couverture, l’assurance des participants par leur licence FFF.

  1. Je serais bien preneur d’un ou deux conseils. J’aimerais organiser un tournoi afin d’obtenir des fonds pour mon association. Est-il facile (ou possible) de se faire prêter un terrain ?

    • Une piste est d’aller voir à ta mairie dans quelle condition elle peut vous donner accès à un terrain de football. Si c’est trop compliqué une autre solution serait de vous rapprocher d’une association sportive disposant d’un tel accès et à qui vous pourriez proposer un partenariat. Si c’est pour une bonne cause, cela devrait jouer en votre faveur

Laisser une réponse