Angleterre-Cameroun: une enquête lancée contre les Camerounaises

Un match de huitièmes de finale consternant selon The Guardian. Après les crachats, coups de coude dans le visage et caprices des joueuses camerounaise, une enquête de la CAF va être lancée.
Très remontées après l’arbitrage lors de leur défaite contre l’Angleterre, dimanche en huitième de finale du Mondial (3-0), les Camerounaises ont fait preuve d’un comportement pour le moins déplacé et indigne d’une rencontre sportive.
Des contestations, des pleurs, le refus des joueuses camerounaises de reprendre le jeu en fin de première mi-temps après que le deuxième but anglais, d’abord refusé pour hors-jeu, a été validé par l’assistance vidéo à l’arbitrage.
S’en suivra une bousculade envers l’arbitre. Mécontentes de plusieurs décisions arbitrales, les lionnes se sont distinguées par leur comportement déplorable sur la pelouse de Valenciennes.
Un vrai psychodrame pour les joueuses de Alain Djeumfa, qui se pensaient déjà victimes de décisions inéquitables depuis le début de la rencontre voire même depuis le début de la compétition.
Selon un journaliste de la BBC, citant Isha Johansen, la patronne du foot féminin au sein de la CAF, la Confédération africaine va en effet ouvrir une enquête au sujet du comportement des Camerounaises.

Isha Johansen a d’ailleurs réagi ce lundi aux scènes de dimanche dans un communiqué, et elle non plus n’est pas tendre. « Bien que je sois fière de nos équipes africaines qui ont participé à la Coupe du monde féminine, le match d’hier entre l’Angleterre et le Cameroun a renvoyé une très mauvaise image, pas seulement pour le football féminin africain, mais pour le football africain tout entier. »

Résumé du match en vidéo :

Laisser une réponse